La pédagogie Montessori

Maria Montessori est née en 1870 en Italie. Elle a été l'une des premières femmes médecin et a également fait des études de psychologie et de philosophie. A partir de 1906, elle met au point une pédagogie basée sur du matériel sensoriel (vue, odorat, ouïe, toucher, goût) en travaillant auprès d'enfants, particulièrement dans la première Maison des Enfants, dans un quartier populaire de Rome. Elle découvre notamment que "le premier chemin que doit trouver l'enfant est celui de la concentration" et que l'éducation doit être une "aide à la vie".

Elle meurt en 1952 aux Pays-Bas.

Les grandes idées de sa pédagogie

  • L'enfant doit grandir dans un cadre adapté à son niveau de développement physique et intellectuel.
  • L'enfant apprend par lui-même si on lui en donne les moyens. L'adulte ne doit donc pas enseigner un savoir aux enfants, mais leur montrer comment découvrir par eux-mêmes. "L'enfant n'est pas un vase que l'on remplit mais une source que l'on laisse jaillir".
  • L'enfant apprend d'abord de façon sensorielle avant de passer à l'abstraction. Il est donc nécessaire de lui proposer un matériel spécifique lui permettant d'appréhender les choses de façon sensorielle.
  • Le rythme de l'enfant doit être respecté et chacun se développant à sa vitesse propre, il faut apprendre à repérer les moments où l'enfant est le plus à même d'apprendre une notion particulière. C'est ce qu'elle appelle "les périodes sensibles". L'enfant apprend une notion à la fois. Le matériel doit donc lui être présenté dans un ordre précis, afin que l'enfant ne soit pas mis en échec. C'est une des raisons pour laquelle c'est l'éducateur qui présente le matériel quand le moment lui semble opportun. 
  • L'enfant aime travailler dans l'ordre et le calme. Le matériel est rangé sur des plateaux ou dans des paniers. Pour réaliser l'activité, l'enfant peut s'installer sur un tapis ou à une table. Dès qu'il a terminé, il doit ranger. S'il salit, il apprend à nettoyer.
  • L'adulte doit observer les enfants et non les juger. Il ne fait pas de commentaire négatif et ne note pas. Il se doit d'être discret et bienveillant.

Le matériel Montessori

La pédagogie Montessori est basée sur un matériel de qualité, utilisant le plus possible des matériaux nobles (bois, verre, porcelaine, tissus...).

 

Les enfants entrent dans les apprentissages grâce au matériel de "vie pratique", qui leur permet de développer leur motricité fine, leur concentration, leur patience et leur confiance en eux. Exemple : les versés, les cadres d'habillage, le découpage, les pinces à linge, les vis, etc.

 

Ensuite vient la "vie sensorielle", qui permet d'assimiler sensoriellement des concepts abstraits : géométrie, mesures, numération, calcul... Exemple de matériels : tour rose, plaquettes de couleurs, volumes bleus, cubes du binôme et du trinôme, blocs de cylindres, barres rouges, etc.

 

Petit à petit, l'enfant entre dans l'abstraction. Il aborde alors les mathématiques grâce à : la table de Pythagore, les chiffres rugueux, les fuseaux, les perles dorées et colorées, le jeu de la banque, les tables d'addition, de soustraction, de multiplication, etc.

 

En parallèle, il poursuit ses acquisitions dans le domaine du langage grâce aux supports des lettres rugueuses, alphabet mobile, dictées muettes, cartes de nomenclatures, formes à dessin, symboles de grammaire, etc.

 

Maria Montessori a également développé du matériel de découverte du monde : géographie, histoire, biologie...